Motorisation portail FAAC : un problème de blocage enfin résolu

De nombreux utilisateurs du modèle 391 pour portail battant se sont plaints d’un problème de blocage inexpliqué. Ce moteur à bras articulés agrémenté d’un jeu de photocellules XP15B et livré avec une télécommande EO24S constitue pourtant une référence, en termes de motorisation FAAC.

En effet, cet automatisme de portail simple d’utilisation et d’installation peut être actionné par commande déportée pour une ouverture ou une fermeture sans retour. Le souci se manifeste par l’ouverture du portail battant le matin, alors qu’il était bien fermé le soir. A cette position, ni la télécommande, ni la commande déportée ne peut actionner la fermeture. Seule la Led Bus clignote avec une fréquence de 0,5 s. Il faudra disjoncter le portail pour le refermer, mais on ne pourra pas le rouvrir par la suite, à moins de mettre les vantaux en manuel. Une tâche bien fastidieuse, dont on peut très bien se passer, en essayant de régler le souci au plus vite.

Des pistes à explorer

Ce blocage de motorisation portail FAAC peut s’expliquer par un non-alignement des cellules, par l’engagement d’un jeu de cellules, ou encore par l’activation par erreur de la commande déportée après la fermeture du portail. En cas de clignotement plus long de la Led Bus, un court circuit au niveau des photocellules est aussi possible. Il se peut également que le kit motorisation portail s’est mis en mode Setup, à cause d’un appui prolongé sur un bouton quelconque, ne serait-ce que pendant quelques secondes.

Par ailleurs, l’origine de ce type de blocage de motorisation FAAC est aussi à chercher au niveau des boitiers cellule. Il suffit effectivement qu’un insecte s’y introduise et passe devant la cellule, ce qui peut activer l’ouverture du portail battant. De même, les chimiques à changer sur les cellules peuvent aussi être impactés par le passage de la petite bestiole. Il s’agit ici des condensateurs de 100 à 470 mf et à 16 V installés sur les deux platines verticales de la motorisation portail battant.

Les premiers gestes de secours

Une vérification complète reste la meilleure solution pour venir à bout de ce problème de blocage très fréquent sur une motorisation FAAC. Elle inclut des tests d’alignement de cellules, tout en s’assurant de la non-activation de la commande déportée. Le débranchement complet de la connexion Bus peut aussi être utile. Toutes les prises sur la platine doivent être débranchées. Après quelques minutes, on remet tout en place en vue d’une réinitialisation du système.

Normalement, ce procédé devrait régler le souci une bonne fois pour toute, mais rien n’est moins sûr, vu le niveau de complexité de ce type d’automatisme pour portail. Ainsi, si le problème de blocage persiste, une vérification de l’ensemble des fusibles moteur FAAC sera de mise. Certains d’entre eux peuvent effectivement être grillés, des suites d’une fausse manipulation. Les plus fins des connaisseurs de moteur portail sautent pourtant cette étape, et pour cause. En effet, ils estiment que tant que les cellules restent alimentées, l’ensemble des fusibles n’est pas défaillant. Ils se contentent alors de mesurer le contact de la commande déportée pour s’assurer que le souci ne provient pas de ce niveau.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*